Ambulancier, c’est un métier

Être ambulancier, c’est un métier. 

Il faut avoir des notions médicales : être capable d’apprécier l’état clinique du patient, savoir administrer les premiers secours. Quand il intervient sur demande du SAMU, l’ambulancier prend par exemple la tension du patient. Il existe un diplôme d’Etat d’ambulancier qui requière 630 heures de formation (455 heures en école et 175 heures en entreprise). 

Le contact humain est par ailleurs primordial. L’ambulancier ne fait pas que transporter un patient, il le rassure, il lui explique les différentes étapes de sa prise en charge, il l’oriente dans l’établissement de santé. Il faut pour cela être à l’écoute, compatissant, vouloir aider les autres. C’est la raison pour laquelle tant d’ambulanciers voient leur emploi comme une véritable vocation.

Ambler est consciente des spécificités du métier. Elle construit son réseau en ne nouant des partenariats qu’avec des professionnels établis et expérimentés. Tous les collaborateurs de la start-up passent d’ailleurs une journée en ambulance, afin de se familiariser avec la réalité du métier de transporteur sanitaire, le rapport aux patients, les relations avec les établissements de santé.

Thomas Bournac, CSO d’Ambler, a bénéficié de l’expérience de Christian et Franck, des Ambulances de Montmagny. Il relate : « Christian et Franck sont deux personnes formidables. Toujours le sourire aux lèvres, même dans les situations les plus délicates, ils rendent l’expérience des patients plus sereine tout en veillant au moindre détail pour assurer leur sécurité à tous les instants ».




Vous aimerez aussi...