Qualité des transports sanitaires : quels leviers pour les établissements ?

Lien vers la vidéo de démonstration produit 🎥 : https://www.youtube.com/watch?v=GmDeQn8mYow

Les aléas sont inéluctables dans toute activité de transport, et la mobilité sanitaire ne fait pas exception, bien au contraire. Des facteurs organisationnels côté établissement de santé (patient pas prêt à partir lors de l’arrivée du transporteur, annulations tardives, déplacement de rdv médicaux), et des problématiques d’exploitation côté transporteurs sanitaires (retard, non-conformités de prise en charge, indisponibilités de dernière minute) engendrent un taux d’incidents structurel qu’il faut piloter tant sur le plan qualitatif que financier.

Depuis 2018, en traitant des centaines de milliers de trajets, Ambler s’est forgée une vision métier panoramique des cas d’usage du transport sanitaire et a pu bâtir une robuste connaissance dans la résolution des incidents.

Le Guichet Unique Ambler, incarné par une équipe d’agents de régulation formés à traiter les aléas au fil de l’eau, et par un pôle de gestion des partenariats (transporteurs et établissements), délivre trois types d’actions :

  1. Des actions immédiates en réactif pour garantir la continuité du service de transport sanitaire, renforcer la sécurité du parcours patient et délester le personnel soignant de la charge mentale liée à la gestion de l’incident en cours.
  2. Des actions proactives et prophylactiques pour réduire le taux d’incidents et améliorer à long terme la satisfaction patient et personnel soignant (pilotage des indicateurs qualité via le NPS – net promoter score). Par exemple : renforcer le tissu de TAP (taxis conventionnés & VSL) ou corriger les mauvaises pratiques de commande côté établissement (anticipation).
  3. La répercussion des incidents sur le montant des factures (favorablement en cas de faute établissement, défavorablement en cas de faute transporteur) pour faire respecter les règles du jeu et activer le levier financier pour améliorer la qualité.

Mettre en oeuvre une véritable politique de gestion des incidents – réactive, proactive et financière -permettra donc aux établissements de santé de jouer leur partition dans l’immense chantier de la qualité des transports sanitaires, qui, rappelons-le, représente chaque année 85 millions de trajets et 5 milliards d’euros de dépenses d’Assurance Maladie – une filière plus massive encore que l’ensemble des taxis et VTC !

Pour plus de renseignements sur le pilotage de la qualité du transport sanitaire via Ambler, visionnez cette vidéo ou contactez sur contact@ambler.fr / via le formulaire de notre site web www.ambler.fr

Vous aimerez aussi...